Karine FOURCY

metteure en scène et comédienne

IMG_artistes_fourcy3

Elle rencontre l’espace du théâtre à 19 ans, alors qu’elle poursuit sans conviction des études d’économie à l’Université Pierre Mendès-France de Grenoble. Une rencontre forte, essentielle, qui l’amène à suivre différentes formations en théâtre et en danse à Grenoble, à Montréal, puis à Paris au Studio Alain de Bock. Le théâtre l’accompagne ensuite à Marseille où elle décide de s’installer en 1999. Là, elle rencontre notamment la compagnie Alzhar avec laquelle elle travaille pendant quelques années, le Collectif Images-à-mots avec la plasticienne Neli GUEORGUIEVA et la chanteuse Annabelle PLAYE pour des performances poétiques à Marseille, Paris et en Bulgarie. D’autres rencontres nourrissent son parcours, particulièrement William PETIT, Pierre DEBAUCHE, Pipo DEL BONO, Graham FOX, Jack WALTZER, Nina DIPLA, Yasmine HUGONNET et Maxime IANNARELLI, Eric HOUZELOT, Guy LACAIRY.

En 2006, elle fonde la Compagnie Traversée(s) Nomade(s) avec laquelle elle poursuit ses recherches, notamment avec des adolescents et des jeunes gens. Elle propose des ateliers dans différents lieux (lycées, collèges, établissement pénitencier pour mineurs, foyers sociaux, théâtres…) qui sont toujours des moments de rencontres, de création et de transmission. Parfois au long cours, puisque certains intègrent la Compagnie. Elle travaille en lien avec des professeurs, des éducateurs, des éducateurs PJJ. Elle propose également des ateliers avec des femmes issues de la prostitution au sein de l’Amicale du Nid à Marseille pendant quatre ans.

En 2008, elle rencontre le Théâtre La Cité, Michel ANDRE et Florence LLORET. Depuis, elle collabore avec eux sur différents projets autour de la jeunesse, en tant que comédienne pour la pièce Nous ne nous étions jamais rencontrés, et en tant que metteur en scène sur des ateliers et des créations avec des établissements scolaires puis dans la mise en place en 2009 d’une troupe de jeunes gens issus de différents quartiers de Marseille qui se renouvelle au fil des années. Elle crée Le(s) pas comme un(s) en 2009, puis Frontière(s) en 2012 et 2014. Avec la troupe, elle travaille aujourd’hui sur le thème de l’Ailleurs. Elle met également en scène Voyage(s) avec des adolescents du collège Henri Wallon, à l’initiative du Théâtre La Cité, et en collaboration avec d’autres artistes.

De 2010 à 2014, elle met en oeuvre un projet de création qui lui tient à coeur entre Marseille et Alexandrie, et effectue de nombreux séjours en Egypte où elle travaille avec des adolescentes et des femmes et met en scène D’une rive à l’autre, qu’elle écrit à partir de paroles de femmes qu’elle récolte de l’autre côté de la méditerranée.

Elle met également en scène des spectacles pour enfants, Le Palais sous la Glace, Hansel et Gretel, La chèvre de Mr Seguin. Elle collabore depuis 2011 avec la Compagnie Kartoffeln et joue dans Garçons/filles : Etat des lieux dans les collèges du département des Bouches du Rhône.

« Mon théâtre s’intéresse aux autres, à leur vision du monde, même si en devenir, sans mots, parfois, mais toujours avec des gestes qui échappent, auxquels je suis attentive et dont je suis traversée. Ce qui m’intéresse c’est ce qui naît du plateau, des pensées, des corps, du mouvement, de la relation et des questionnements que nous avons ensemble. Mes mises en scène sont souvent épurées, sans décor, ni costume, juste l’espace vide, dessiné par les corps en mouvement, les mots, la lumière et le son. » Karine Fourcy

Infos pratiques

Karine Fourcy intervient cette saison
dans le cadre du projet Les passeurs
au collège Henri Wallon (Marseille 14e)

et dirige la troupe de jeunes permanente
D’ailleurs
du Théâtre La Cité (6e)

Facebooktwittergoogle_plusmail