• Accueil
  • Théâtre et métissages du français parlé

Théâtre et métissages du français parlé

programme d’outillage et de formation


2019-2020

ATELIERS_BARBARE ISTHME_2347

© Sigrun Sauerzapfe

Du jeu théâtral pour un meilleur apprentissage du français oral et un éveil à la diversité des langues

Les populations migrantes, l’enfant pour qui la langue française juge de son incapacité à dire… sont quotidiennement confrontés à une forme de dépossession dans l’exercice de la parole. Si la langue française peut nous rapprocher d’une vie sociale épanouie, elle exclue finalement un certain nombre de personnes d’un grand nombre de territoires où un académisme linguistique est de rigueur. Une paupérisation est au travail qui se nourrie de la représentation d’un état d’achèvement linguistique impossible à atteindre.

Lors de précédentes actions en centres d’alphabétisation, maisons des femmes, régies de quartier, médiathèques, puis collèges entre 2016 et 2018 à l’initiative du Théâtre La Cité, l’auteur-acteur Laurent Colomb a eu l’occasion d’intégrer des objectifs de création à des actions de formation linguistique. Il s’agissait tout autant de faire tomber la barrière de la langue qu’ouvrir les portes d’une communication apaisée, offrir un regard neuf sur la diversité des langues et des normes du français, puis restituer ces moments sur une scène de théâtre avec la participation ou non des publics concernés. Les différents projets développés ont été des actions fortes qui auront contribué à valoriser une oralité plurielle dans un cadre d’appropriation linguistique univoque.

Il en résulte un parcours expérimental formateur qui se trouve ici synthétisé sous la forme d’un projet de médiation visant à favoriser une appropriation de la langue française par le jeu théâtral adapté à la diversité des locuteurs. Une dimension supplémentaire occupe ce programme d’outillage qui entend notamment prendre en compte le plurilinguisme du jeune public dans l’usage du français langue commune. Un travail spécifique sur l’oralité qui allie la reconnaissance des « langues premières » comme des cultures préexistantes sur la langue, nous a semblé nécessaire, constatant un manque d’outils dans ce sens qui pourraient servir d’appui méthodologique aux intervenants de terrain.

Présentation du programme d’outillage

Programme en phase de rédaction à ce jour, constitué d’une note introductive, d’une bibliographie et de 90 exercices-fiches pratiques organisé en 3 modules :

  • SOI ou socialisation
  • AUTRUI ou théâtralisation
  • LANGUE ou oralisation

Comportant 5 thèmes cibles : L’Être, Le Faire, Le Dire, Le Partager, Le Jouer

Et 3 niveaux de difficultés : Eveil (en langue « paternelle » dixit C. Marot, L’Enfer, v. 395-400 ou nationale), Initiation (en langue « maternelle » ou native, minoritaire), Affirmation (en « grommelot » dixit D. Fo, Le Gai Savoir de l’acteur)

L’intervenant pourra ainsi personnaliser son programme en créant une ou plusieurs familles d’exercices sur un temps imparti, selon son dessein, et ses objectifs : Maîtriser son attention, Maitriser ses émotions, Maitriser son corps, Maitriser sa voix, Maitriser sa langue, Maitriser son argumentation.

Formation associée :

Durée du plan de formation : présentiel de 18 heures (3×1 journée)

Ce programme de formation présentiel fera également l’objet d’une version multimédia de la formation, type Magistère, en coproduction avec CANOPE (sous réserve de l’accord du comité d’orientation et de programmation national) qui pourrait être enrichie de séquences vidéo tournées au Collège H. Wallon entre 2016 et 2018.

Objectifs :

> Ajustement au niveau de la compréhension des publics : de l’adolescent en quête de légitimité linguistique au jeune adulte allophone, comment conduire une médiation par le théâtre au sujet de la langue ? Module « Socialisation »

> Harmonisation du rapport corps/voix par des exercices ludiques d’assouplissement et d’échauffement : où se place la voix dans le corps et le corps en re-présentation sur scène ? Module « Théâtralisation »

> Analyse des variations langagières et du corps parlant en situation de jeu : Comment dénoter les figures verbales et gestuelles tout en encourageant la diversité de leurs productions ? Module « Oralisation »

> Conduite réussie de mises en situation « théâtrorale » à des fins de socialisation ou de communication. Découverte de la mallette pédagogique. Que faire des langues et des savoirs sur la langue dans le jeu théâtral tout en valorisant un objectif d’épanouissement individuel et collectif ?

Commandité par le Théâtre La Cité (Marseille)
Direction de production : Florence Lloret
Conçu et encadré par Laurent Colomb : auteur-metteur en scène, Dr de l’Université de Paris VIII, Pr territorial d’enseignement artistique, Praticien des techniques vocales [laurentcolomb.fr]
À partir d’une résidence au collège Henri Wallon (Marseille).
À destination des enseignants du secondaire et des lycées professionnels, des artistes intervenants et intervenants socio-éducatifs au contact d’un public d’adolescents allophones ou non.

Comité de pilotage de l’élaboration du programme :
– Amélie Leconte : Sociolinguiste – Didactique français langue étrangère – Aix-Marseille Université
– Carole Merle : Professeure de français collège Henri Wallon (Marseille)
– Jalila Gaizi : Professeur de français langue de scolarisation au sein d’une classe UP2A au lycée professionnel Ampère (Marseille)
– Yohann Hernandez : Professeur d’Histoire Géographie et Français au Lycée professionnel Ampère (Marseille) et Président du Théâtre La Cité
– Sophie Deshayes : Mission Art et Culture pour CANOPE

Ce projet est soutenu dans le cadre de l’appel à projets national 2019 « Action culturelle et langue française » porté par le Ministère de la Culture.

Facebooktwittergoogle_plusmail