Skip to main content

tijuana

UN SPECTACLE DE LA CIE LAGARTIJAS TIRADAS AL SOL

" Nous cherchons à créer des fictions sur des événements réels. Car les choses sont ce quelles sont, mais elles peuvent aussi être autrement. "

Que signifie la démocratie au Mexique pour les millions de personnes qui vivent avec le salaire minimum ? Qu’attendons-nous de la démocratie aujourd’hui ? Qu’attendons-nous de la politique au-delà de la démocratie ?
Cinq mois durant, un artiste abandonne sa vie à Mexico City pour se glisser dans la peau d’un ouvrier d’usine à Tijuana, ville située à 20 km de la frontière des États-Unis. Muni d’une fausse identité, il devient Santiago Ramírez pour approcher les conditions d’existence de ces Mexicain·es qui tentent de survivre avec le salaire minimum. Et tandis que sur scène il donne voix et corps à ces milliers d’hommes et de femmes venu·es à Tijuana dans l’espoir de franchir la frontière, l’artiste interroge le sens de son geste.

Distribution

· Daprès les textes et idées de Martín Caparrós, Andrés Solano, Arnoldo Gálvez Suárez & Günter Wallraff · Conception et interprétation Lázaro Gabino Rodríguez · Codirection Luisa Pardo · Lumières et espace Sergio López Vigueras · Peinturescénique Pedro Pizarro · Son Juan Leduc · Vidéo Carlos Gamboa & Chantal Peñalosa · Collaboration artistique Francisco Barreiro · Représentations avec le soutien de l’Onda – Office national de diffusion artistique · Photo © Cie Lagartijas Tiradas al Sol

Crédits de production

· Production Lagartijas Tiradas al Sol · Production déléguée Europe Association Sens Interdits