Skip to main content

Leur Algérie

UN FILM DE LINA SOUALEM

" Je viens dune génération qui a grandi dans le silence assourdissant de la guerre dAlgérie et de ses drames, une génération née de grands-parents apparemment « sans histoire ». " Lina Soualem

Après 62 ans de mariage, les grands-parents de Lina, Aïcha et Mabrouk, ont décidé de se séparer. Ils ont déménagé de leur appartement commun pour vivre dans deux immeubles qui se font face, toujours dans la petite ville de Thiers où ils se sont installés ensemble à leur arrivée d’Algérie, il y a plus de 60 ans. Aïcha continue pourtant de préparer à manger pour Mabrouk et de lui apporter ses repas chaque jour. Mabrouk, lui, continue ses promenades solitaires et silencieuses au centre commercial. Ensemble, ils ont traversé cette vie chaotique des travailleur·euses immigré·es, et aujourd’hui, la force qu’ils ont si longtemps partagée semble avoir disparu. Pour Lina, leur séparation est l’occasion de questionner leur long voyage d’exil et leur silence.

Cette projection est organisée en annonce du festival Visions Sociales porté par les Activités Sociales de l’énergie, qui se déroulera du 18 au 25 mai 2024. Organisé chaque année en marge du Festival de Cannes, Visions Sociales met en lumière un cinéma d’auteur·ice qui questionne l’ordre social et l’état du monde.

La projection de Leur Algérie sera précédée dune introduction par les Activités Sociales de l’énergie pour présenter le festival Visions Sociales et sa programmation 2024.