Skip to main content

Atout genre(s)

Résidence de création

Ce projet d’action artistique et culturelle s’appuie sur la nécessité, dans un contexte géographique, social et économique difficile, au cœur des quartiers prioritaires de Marseille, d’encourager la solidarité dans la diversité, la mobilisation, l’expression et la participation de chacun·e pour lutter contre les discriminations et notamment les stéréotypes culturels, sociaux, sexuels.

Tout en promouvant la diversité des publics, Atout genre(s) favorise l’accès à la prise de parole publique pour faire valoir ses droits à la non-discrimination, à la non assignation en mettant en jeu les ressources et les compétences de chacun·e. Atout Genre(s) est une invitation à penser collectivement notre statut de corps vivant, à établir ensemble des alliances transversales, à mettre en lumière et à donner la parole à celles et ceux que l’on n’entend pas et que l’on ne voit pas. Une lutte commune pour la liberté d’être soi, ensemble, pourrait alors s’engager dans laquelle nous penserions aux relations et aux alliances plutôt qu’au repli identitaire de chaque groupe.

Ce projet permet la rencontre et le dialogue entre des personnes qui sans ce projet ne se seraient pas rapprochées naturellement : d’une part par la diversité des profils (âges, classes sociales et cultures différentes) et d’autre part par la distance géographique, puisque le projet se déploie sur différents territoires avec différents partenaires : L’Ecole de la Deuxième Chance ainsi que le centre social St Louis Campagne Leveque dans le 15ème, le centre social Baussenque au Panier, le théâtre de l’œuvre à Belsunce et la scène nationale le Zef dans le 14ème.

« Je viens aujourd’hui avec un nouveau défi, une nouvelle utopie, un nouveau projet : défendre l’indétermination des genres. De tous les genres ; qu’ils soient culturels, sociaux, sexuels. Notion essentielle dans l’analyse des processus historiques de domination, le genre est un champ de normes et de pratiques par lesquelles s’établissent des rapports de pouvoir et de hiérarchisation. Faire théâtre de ces questions c’est laisser place à la possibilité de sortir des catégorisations et des cloisonnements, repenser, reconstruire autrement en donnant à voir, de façon sensible, la richesse multiple et complexe du vivant. » Carole Errante

« J’ai toujours été spectatrice de la culture, pourquoi ne pas en être actrice ? Pour notre premier projet « Nous sommes toutes des Reines », nous étions vingt femmes, toutes de culture et de religions différentes. Souvent des femmes « écrasées » dans leur quotidien et qui n’arrivaient pas à s’exprimer alors qu’elles avaient des choses à dire. C’est nous qui avons écrit nos textes, créé nos personnages et ces ateliers nous ont énormément aidé et apporté d’un point de vue culturel et politique. On est très stigmatisé par notre précarité et par notre quartier, on nous colle une étiquette dont il est difficile de se détacher. On a voulu montrer aux politiques, mais aussi au public qui élit les politiques de quoi on est capables, nous habitantes des quartiers Nord. Nous avons des choses à dire, et plutôt que de vous attaquer, on vous montre ce que l’on sait faire. […] On se désinhibe en faisant du théâtre, on apprend à parler et c’est une autre façon de lutter aussi. » Céline Burgos, témoignage de participante


La compagnie La CriAtura

Compagnie de théâtre crée en 2008 par Carole Errante - metteure en scène, comédienne et danseuse - son impulsion artistique repose sur la question du décloisonnement des genres et des représentations, qu’elles soient sociales, identitaires, sexuelles mais aussi artistiques. Conjointement à son travail de création, et en lien avec lui, la compagnie développe des projets d’actions artistiques dans les quartiers populaires de Marseille avec des publics variés, d’âges et d’horizons divers. Carole Errante, forte d’une solide expérience artistique dans les quartiers nord de Marseille, dirige la mise en œuvre des actions culturelles entourée d’une équipe de professionnel.le.s du spectacle en lien étroit avec les structures associatives, culturelles et institutionnelles partenaires sur le terrain.

Avec Atout genre(s), projet démarré en septembre 2019, nous souhaitons poursuivre et élargir les perspectives des précédents projets participatifs : continuer à inventer et créer des espaces d’ouverture et de partage entre des personnes de genres, d’âges, de cultures et d’origines diverses pour améliorer le mieux-vivre ensemble, en respectant l’égalité, l’altérité et la singularité de chacun·e, au travers l’expérience d’une pratique artistique.