To burn or not ?

tragi-comédie sur le monde du travail


2016

IMG_FAISONSHISTOIRE_6310

TO BURN OR NOT? © Sigrun Sauerzapfe

Ils sont enseignant, chômeur, au RSA, ancien urbaniste, artiste, journaliste, éducateur spécialisé, cadre supérieur. Pendant 4 ans, ils ont participé à un atelier dirigé par Michel André sur le monde du travail et ses métamorphoses. Chacun a mis en jeu et en pensée sa propre expérience au travail.  Ce spectacle est né de cet espace de création et de recherche partagée.

« Oser se dire sur la scène, s’affranchir de sa douleur et passer l’obstacle de nos vies repliées, abîmées par les impératifs des marchands, et se redonner une autre respiration. Dans les fracas du monde, prendre le temps de se penser, se prouver que cela est encore possible, s’éprouver aussi de soi à l’autre. Au départ, rien n’est écrit, tout est à inventer. Nous nous mettons en marche sans sujets définis au préalable, nous faisons des fouilles dans les établis de nos personnes, laissons parler les visages et les voix de notre enfance, de nos complices de vie, de ceux qui ont compté pour nous. Nous écoutons ce qui remonte lentement à la surface de notre chair : des pensées, des moments vécus qui semblent nous alerter d’une possible réduction de nos espaces vitaux. Il nous aura fallu beaucoup de persévérance, parfois du déplaisir, de l’errance, du bégaiement pour aller au bout de ce projet d’interroger nos vies au travail. Ce monde du travail qui souvent aujourd’hui nous fait mal, nous diminue, nous démunit, nous laissant parfois sans choix, sans voix, comme en état de sidération. Il nous est arrivé de perdre courage, de perdre patience, de naviguer dans un brouillard froid et humide, mais malgré cela nous nous sommes tenus debout face à ce « cap au pire » et nous avons même osé en rire. Je ne parlerai ici ni d’amateurs, ni de professionnels, mais de personnes qui se sont obstinées à s’éclaircir ensemble pour tenter de faire qu’une autre lumière voyage entre la salle et la scène. Ils prennent le risque de jouer avec leurs vies, et tentent de nouveaux galops de liberté dans la grande plaine. »

Michel André

Avec Philippe Arnoux, Candice Blanchamp, Lionel Dian, Selman Reda, Anaïs Faucher, Sophie Gil, Houcine Hemahni, Yohann Hernandez, Nassima Korichi, Antoine Pons, Sarah Schreiber
Mise en scène Michel André
Collaboration artistique Franck Gazal (jeu) ; Isabelle Cavois (danse)
Création lumière Yann Loric
Création son José Amerveil
Production Théâtre La Cité
Soutiens ACSE, Ville de Marseille, Conseil Départemental 13, Région Paca et Drac Paca (Politique de la ville)

 

To burn or not ? au Dock des Suds

le 07/03/2016
La Provence

A l'invitation du metteur en scène Michel André, ils présentent "To burn or not ?", une pièce qui parle d'un sujet rarement abordé au théâtre : le monde du travail.

Marie-Eve Barbier

Télécharger l’article

To burn or not to burn?

le 08/03/2016
La Marseillaise

La Biennale des écritures du réel se poursuit cette semaine avec notamment un cycle sur la souffrance au travail, à travers créations théâtrales et conférences pour aller plus loin.

Philippe Amsellem

Télécharger l’article

To burn or not? une pièce qui vous travaille

le 16/03/2016
La Provence

Prof, éducateur, journaliste, chômeur, ils ont joué sur la scène du Dock des Suds leur propre histoire au travail.

Delphine Tanguy

Télécharger l’article

To burn or not ?

Date Lieu
les 3-4-5 novembre 2016 au Théâtre La Cité (reprise)
les 8-9-10 mars 2016 au Dock des Suds (Biennale écritures du réel #3)

To burn or not ?

Reprise au festival Contre-Courant (CCAS)
le dimanche 16 juillet 2017 à 22h

Une création née dans les ateliers du Théâtre La Cité.
Le spectacle a été présenté au Dock des Suds en mars 2016 dans le cadre de la Biennale des écritures du réel #3, précédé de 3 conférences de Marie Pezé, Bernard Brunet, Olivier Landau.

Vidéo

Facebooktwittergoogle_plusmail