Chemin faisant

premières esquisses
Anne Alix-Aurélia Barbet-Till Roeskens

Chemin faisant

CHEMIN FAISANT Plan de situation#7 © Sigrun Sauerzapfe

Performance de conteur, créations musicale et cinématographique, 3 gestes, 3 artistes, 3 territoires de Marseille: le long du port autonome, dans les cités des quartiers nord, au creux du bassin de Séon. Dire la ville avec ceux qui l’habitent, questionner la présence de l’artiste sur ces territoires, ce qu’il y fabrique.

A PARTIR DE 17h
EPOPEE 1 : MARSEILLE EST MOINS FOLLE QU’IBIZA
de Aurélia Barbet (26′)
Le long du port autonome, au milieu des grues, des immeubles qui poussent, des perspectives recomposées, s’entendent des récits d’habitants mis en musique et en image par Aurélia Barbet et Pierre Azais.

OMEGAVILLE
de Anne Alix (35′)
Dans les cités des quartiers nord, la cinéaste Anne Alix interroge ce qui fonde la communauté. Des enfants aux parents, d’une culture à l’autre, comment chacun revisite cette notion dans le fait même de partager un espace de vie.

A 18h30
PLAN DE SITUATION #7 Consolat-Mirabeau
de Till Roeskens (1h30)
Au creux du bassin de Séon, dans ce coin perdu du grand nord de Marseille, une performance de conteur de Till Roeskens. Une carte dessinée à même le sol et la rencontre des êtres croisés là et ce qu’ils ont confié de leurs vies mouvementées.

Production La Cité Maison de Théâtre avec le soutien de la Caisse des Dépôts et Consignations, du CUCS Marseille 2e, 14e, 15e, de la Fondation de France, de Marseille Provence 2013, du Conseil Général 13 et de la DRAC PACA dans le cadre du Plan Espoir Banlieues • Partenaires centre social L’Agora (14ème), centre social Les Musardises (15ème).

le 24 mars 2012
Théâtre La Cité

Facebooktwittergoogle_plusmail