Ryoko Sekiguchi

poètesse

IMG_Ryoko-Sekiguchi

Ryoko Sekiguchi est née en 1970 à Tokyo. Elle vit à Paris depuis 1997. Le 11 mars 2011, l’événement « naturel » qui détruisit le site de Fukushima est devenu une des catastrophes les plus graves de notre XXIe siècle naissant, un nom inconnu devenu « nom propre » : Fukushima. Ryoko Sekiguchi a tenu une chronique de ce désastre, du 10 mars au 30 avril 2011, Ce n’est pas un hasard (Éditions P.O.L), où les paroles de personnes rencontrées croisent ses réflexions sur la « catastrophe », ce surgissement sur fond d’une menace toujours latente. Ryoko Sekiguchi est actuellement lauréate de la Villa Médicis.

Sekiguchi étudie l’histoire de l’art à la Sorbonne et obtient un doctorat en littérature comparée et en études culturelles à l’ université de Tokyo. Elle publie ses livres en français et en japonais et collabore avec des institutions comme l’ Institut national des langues et civilisations orientales.

 

Bibliographie 

(Com)position, Ed. Tokio (1996)

Hakkousei S’Diapositive, Ed. Tokio (1996)

Cassiopée Péca, Ed. cipM (2001)

Calque, Ed. P.O.L (2001)

Le Monde est rond, avec Suzanne Doppelt et Marc Charpin, Ed. Créaphis (2004)

Deux marchés, Ed. P.O.L (2005)

Héliotropes, Ed. P.O.L (2005)

Adagio ma non troppo, Ed. Le bleu du ciel (2007)

Ce n’est pas un hasard, Chroniques japonaise, Ed P.O.L ( 2011)

L’astringent, Ed. Argol, coll. Vivres (2012)

Le Club des gourmets et autres cuisines japonaises, Ed. P.O.L (2013)

La Voix sombre, Ed. P.O.L (2015)

Facebooktwittergoogle_plusmail
Messenger