NOS CORPS CITOYENS

participez au stage "confiné"


à partir du lundi 6 avril

B5 EVENEMENT BAHRI_PXL1893

© Lang'Art

C’est le coeur serré que nous vous annonçons que le stage de danse en espace public avec le chorégraphe Bahri Ben Yahmed initialement prévu du 20 au 26 avril 2020 n’aura pas lieu à ces dates-ci. Au regard des mesures gouvernementales et face à la crise sanitaire à laquelle nous essayons chacun et collectivement de faire face, l’équipe du Théâtre La Cité a décidé de reporter ce stage.
Cependant, Bahri Ben Yahmed, confiné de son côté en Tunisie, nous propose un stage « à distance » qui commencera dès ce lundi 6 avril. Pendant une semaine, Bahri nous donnera un rendez-vous quotidien d’une quinzaine de minutes. Cette expérience de « danse confinée » tentera d’aider chacun de nous à habiter et libérer son corps pendant cette période de confinement. Une tentative citoyenne de collectif à distance… Il sera donné via ZOOM, une plateforme de visioconférence qu’il vous faudra télécharger.
Et pour vous en dire un peu plus sur cet élan, nous partageons ici les interrogations à l’origine de cette nouvelle forme : Comment habiter un corps empêché ? Comment libérer un corps emprisonné dans quelques mètres carrés ? Comment apprendre à jouer avec la contrainte ? Finalement, comment créer un corps collectif et citoyen tout en étant à distance ?

Bahri Ben Yahmed
Adepte des représentations publiques, uniques et poétiques, il transforme régulièrement les rues de Tunis en grandes scènes ouvertes à tous. Il crée l’association « Danseurs citoyens » à Tunis en 2013. Au départ collectif de danseurs engagés pour la cause démocratique après les évènements de 2011, Danseurs citoyens s’est investi sur plusieurs fronts, mais par un seul moyen : la danse, et avec pour ambition la démocratisation de la danse dans son pays, le soutien à la formation des danseurs. Plusieurs projets ont été réalisés : Je danserai malgré tout, Résidance, Hommage au martyre, Le 1er Mai, Street Dreams, Made by Street…

La presse en parle

LE TEMPS, Mona Ben Gamra
Danse citoyenne… Danse urbaine… C’est quand des jeunes des quartiers défavorisés se relèvent, se ressaisissent pour battre le bitume aux pas mesurés d’une danse engagée.

NAWAAT, Selima Karoui
Le corps dans l’espace public est un engagement en soi, alors aspirer au changement des mentalités sociétales devient le front de tous les possibles.

JAMAITY
Au départ, « Danseurs Citoyens » était un collectif de danseurs qui se sont engagés pour la cause démocratique après les évènements de 2011. Ce collectif s’est engagé sur plusieurs fronts mais par un seul moyen : la danse.

A PARTIR DU LUNDI 6 AVRIL
Séances quotidiennes à 11h
(entre 15 et 45 minutes)
Gratuit
Contactez Léa Stijepovic

Facebooktwittergoogle_plusmail