Skip to main content

le dernier jour d'un voyageur

Une conférence de Didier Fassin

" Rendre justice à ceux pour qui la justice est rarement rendue "

Comment dire ce qu'est la dernière journée de la vie d'un homme abattu par le GIGN alors que, condamné à une peine de prison pour des délits mineurs, il n'était pas rentré d'une permission de sortir ? J'ai d'abord essayé de restituer les différentes versions, contradictoires, des gendarmes auteurs des tirs, des parents présents sur place et des autres personnes impliquées dans cette tragédie. Mais je ne m'en suis pas tenu à la juxtaposition de ces récits. J'ai ensuite conduit, sur la base des témoignages et des expertises, une contre-enquête qui m'a permis de reconstituer une version des faits distincte de celle de la police. Au bout du compte, il revient aux spectateurs et spectatrices de se faire leur propre idée de ce qui s'est réellement passé dans cette ferme habitée par des gens du voyage. L'idée n'est pas de rendre la justice, puisque la justice est passée à travers trois décisions confirmant le non-lieu dont ont bénéficié les gendarmes qui ont plaidé la légitime défense, mais de rendre justice à un homme, à sa famille et à sa communauté. Didier Fassin

Distribution

Didier Fassin est anthropologue, sociologue et médecin • Professeur à l'Institute for Advanced Study de Princeton, directeur d'études à l'École des hautes études en sciences sociales (EHESS) et fondateur de l'IRIS, l'Institut de recherche interdisciplinaire sur les enjeux sociaux • Il est l'auteur d'une vingtaine d'ouvrages traduits en huit langues, dont, récemment, Mort d'un voyageur : une contre-enquête, aux éditions du Seuil.