Irène BONNAUD

metteure en scène

B5 ARTISTE irene bonnaud

© Jacques Blanchard

Après des études en France et en Allemagne, elle crée son premier spectacle aux Subsistances à Lyon et signe des mises en scène remarquées au Théâtre Vidy-Lausanne (création française de Tracteur de Heiner Müller, Lenz d’après Georg Büchner). Metteuse en scène associée au Théâtre Dijon-Bourgogne, elle assure la création française de Music hall 56 / The Entertainer de John Osborne, puis met en scène Le Prince travesti de Marivaux et La Charrue et les étoiles de Sean O’Casey.

Elle dirige la troupe de la Comédie-Française dans Fanny de Marcel Pagnol (Théâtre du Vieux-Colombier, retransmis en direct par France Télévisions) et met en scène les solistes de l’Atelier lyrique de l’Opéra national de Paris dans l’opéra-bouffe Les Troqueurs d’Antoine Dauvergne et dans Street Scene, l’unique opéra américain de Kurt Weill.

Au NEST – Centre dramatique national de Thionville-Lorraine, elle met en scène Soleil couchant d’Isaac Babel et Iroquois, production franco-allemande.

À l’invitation de Stuart Seide, elle est artiste associée au Théâtre du Nord à Lille, où elle a créé Retour à Argos sur la situation des migrants à Calais, et Conversation en Sicile d’après Elio Vittorini.

Elle est ensuite metteuse en scène associée au Centre dramatique national de Besançon Franche-Comté où elle crée deux textes inédits de Violaine Schwartz pendant la saison 2015-2016 : Comment on freine ? et Tableaux de Weil.

Elle met en scène en 2017 son premier spectacle en grec moderne, Guerre des paysages, sur des textes de Dimitris Alexakis et Ilias Poulos. Le spectacle est invité à Reims – Scènes d’Europe. Il sera présenté en mai 2019 au CDN d’Aubervilliers – La Commune.

Traductrice de l’allemand et du grec ancien, elle a publié de nouvelles traductions d’Antigone de Sophocle, d’Iphigénie chez les Taures d’Euripide, des Exilées et de Prométhée enchaîné d’Eschyle (Solitaires Intempestifs). Elle a récemment traduit cinq pièces de Sophocle pour Gwenaël Morin.
De l’allemand, elle a traduit entre autres La Déplacée de Heiner Müller (Éditions de Minuit), Johann Faustus de Hanns Eisler (Théâtrales), La Construction de Heiner Müller (Théâtrales), Lenz de Georg Büchner (Solitaires Intempestifs), Mère Courage de Bertolt Brecht, Catherine de Sienne de Jakob Michael Reinhold Lenz.

Infos pratiques

Amitié
dans le parc de l’Hôpital Valvert
le dimanche 31 mai 2020 à 20h

Facebooktwittergoogle_plusmail
Messenger