Skip to main content

Il n’y a que les montagnes qui ne se rencontrent pas

spectacle de théâtre créé avec des enfants
2016

L’histoire a commencé il y a un peu plus de deux ans. Ils sont une quinzaine, une vingtaine parfois. Ils parlent romani, français, roumain et d’autres langues, réelles ou imaginaires. Ils ont des cultures, des conditions sociales et des constructions très différentes. Certains d’entre eux vivent dans des cabanes ou des tentes sans accès à l’eau et à l’électricité tandis que d’autres bénéficient de tout ce que notre société de consommation propose. Certains sont lettrés, partagent leur temps entre scolarité et activités culturelles et sportives, d’autres n’ont jamais ou très peu fréquenté l’école.

Durant ces deux ans, nous avons eu le temps d’être tristes que Sabina et son frère ne reviennent pas de Roumanie, heureux que Soleda revienne. Nous avons eu le temps de nous laisser surprendre par la sagesse de Jonas. Nous avons arrêté des bagarres, consolé un enfant qui pleure, rigolé à s’en couper le souffle, constaté que le racisme ne se loge pas toujours à l’endroit où nous pensons qu’il est. Nous nous sommes questionnés sur ce que c’est qu’être humain, ce que c’est qu’être Moi, ce que c’est que l’Autre. Nous avons traversé les mythes qui parlent du début de l’humanité, voyagé de la mort à la naissance et inversement. Nous avons écrit, improvisé, dessiné, raconté et inventé des histoires, dansé, chanté, fabriqué des petits films. Nous nous sommes promenés dans la nature ou dans la ville… Nous avons dialogué avec la beauté et la laideur, l’amour, la peur et la violence. C’est l’utopie d’un Nous que nous avons questionnée avec cette création commune. C’est un spectacle comme une kyrielle de miroirs reflétant des parcelles de nos mondes…

Distribution/production

Conception et mise en scène Julie Villeneuve et Claude VeyssetAvec Soleda, Tim, Solal, Lilo, Hector, Jonas, Eliot, Marie, Stanislas, Larissa, Andrei, Suziana, Denitza, Mahel, Ramon et les présences à l’écran de Sabina, Ionuts, Nicolaï, Averesco, Florina, Ella, Samuel, Luna • Création lumière Guillaume Parmentelas • Avec l’aide de Mélodie Bruno, Olivier Pirman, Inès Bergeot • Coproduction Théâtre La Cité – Cie Le Facteur indépendant • Soutiens ACSE et Ville de Marseille (Politique de la ville), Région Paca (Vie associative et Jeunesse), Drac Paca (Politique de la Ville), Conseil Départemental 13 (Vie associative), Archipel des Utopies, Fondation de France Enfance et Fondation SNCF