AMITIÉ

un spectacle d’Irène Bonnaud

B5 EVENEMENT AMITIE

© Christophe Raynaud de Lage Festival d'Avignon

Irène Bonnaud mêle dans Amitié des extraits de Porno theo Kolossal, récit de Pier Paolo Pasolini qui devait devenir film, à des fragments du théâtre de De Filippo, comédien et auteur populaire napolitain, à qui Pasolini voulait confier l’écriture des dialogues et le premier rôle. Méconnue du grand public, l’amitié qui unissait Pier Paolo Pasolini à Eduardo De Filippo était profonde. Histoire surprenante d’une rencontre entre deux figures de la culture italienne qu’on imagine comme vivant sur des planètes différentes, mais qui s’apprêtaient à tourner un film ensemble quand Pasolini fut assassiné.
« Le résultat est une pure merveille. Du théâtre bâti avec trois fois rien – pas de décor, une malle contenant des accessoires, quelques costumes, des éclairages simplissimes. Trois fois rien, mais quand même trois acteurs d’envergure, trois “mages” du théâtre dont l’inépuisable inventivité sied parfaitement à ce road movie comico-métaphysique. » Hugues Le Tanneur (Des mots de minuit).

« C’est sous une étoile de Bethléem à la manière d’une enseigne faiblarde de motel abandonné que nous dirons ce récit de Pasolini et jouerons les scènes écrites par Eduardo. Comme dit Pasolini, c’est une étable « où il n’y a rien, ni Jésus, ni Marie, ni Joseph, ni âne ni bœuf – il n’y a que la lumière inutile de l’étoile. »
« Dans plusieurs pièces, Eduardo de Filippo, lui aussi, met en scène la vie des troupes ambulantes qui parcouraient l’Italie pour se produire dans des salles des fêtes, des patronages ou en avant-programme d’un cinéma de quartier. C’est l’atmosphère naturelle de ses textes, et j’ai tout de suite pensé que notre spectacle devrait lui aussi partir sur les routes, reprendre le fil d’un théâtre d’acteurs, sans cérémonie ni brouillards, renouer avec l’art brut, immédiat et vital de la comédie italienne. »
– Irène Bonnaud

Mise en scène Irène Bonnaud • Avec François Chattot, Jacques Mazeran, Martine Schambacher • Costumes Nathalie Prats • Lumières et régie Daniel Lévy • Textes Eduardo De Filippo, Pier Paolo Pasolini • Traduction Hervé Joubert-Laurencin, Davide Luglio, Emanuela Pace • Assistanat mise scène Katell BorvonCréation 2019 dans le cadre du 73e Festival d’Avignon

La presse en parle

LA TERRASSE, propos recueillis par Catherine Robert
« Le spectacle raconte L’aventure d’un roi mage, qui s’appelle Eduardo De Filippo, et de son valet Ninetto qui voient apparaître l’étoile de Bethléem dans le ciel de Naples. Espérance religieuse ou utopie politique ? Avec Pasolini, on ne sait jamais : l’étoile représente l’idée qui met les hommes en mouvement vers l’espoir d’une vie meilleure. Ils finissent par arriver à Bethléem, mais ils ont pris tellement de temps qu’il n’y a plus rien, sinon un petit Palestinien qui vend des colifichets. Eduardo admet qu’il a suivi une illusion mais que c’est grâce à cette illusion qu’il a vu la réalité du monde. Ce film aurait été un manifeste du cinéma. Ce spectacle est un manifeste du théâtre. » – Irène Bonnaud

LE MONDE, Laurent Carpentier
« Voilà qu’Amitié dérape dans la comédie de tréteaux, fait rire les spectateurs et entrelarde des considérations politiques avec des interrogations intimes dans un joyeux grand écart entre Pier Paolo Pasolini et Eduardo De Filippo. »

SCENEWEB
Un « road movie philosophique » dans lequel le héros pasolinien croise des protagonistes de l’oeuvre de Filippo !

FRANCE INFO, Hugues Le Tanneur
Tombé dans les oubliettes, ce projet enchanteur brutalement interrompu par l’assassinat de Pasolini est aujourd’hui ressuscité au théâtre grâce à Irène Bonnaud.

MEDIAPART, Jean-Pierre Thibaudat
C’est une cascade de petits plaisirs dont les acteurs, on ne peut plus complices, nous régalent.

ARTE, reportage de Lionel Jullien
ARTE Journal a suivi la troupe du spectacle itinérant « Amitié » d’Irène Bonnaud.

AMITIÉ

Le Monde

Une comédie de tréteaux, qui fait rire les spectateurs et entrelarde des considérations politiques avec des interrogations intimes dans un joyeux grand écart entre Pier Paolo Pasolini et Eduardo De Filippo.

Laurent Carpentier

Télécharger l’article

AMITIÉ

Des mots de minuit

Une transposition au théâtre de l'ultime projet du cinéaste écrit pour être interprété par le dramaturge et acteur napolitain Eduardo de Filippo dans le rôle d'un roi mage en route pour Bethléem.

Hugues Le Tanneur

Télécharger l’article

AMITIÉ

France Bleu

Avec deux ou trois lumières, un décor simple et une estrade. Pas de projection vidéo ni d'effets spéciaux, rien de superflu. Le pari est réussi : "jouer dans un lieu qui n'est pas un lieu de théâtre, ça accroît la poésie de la pièce".

Cathy Dogon et Jérôme Pivette

Télécharger l’article

AMITIÉ

Médiapart

Tous les soirs, après la représentation, les techniciens démontent les praticables et, le lendemain, les remontent dans un autre lieu où se poursuit la tournée du spectacle itinérant.

Jean-Pierre Thibaudat

Télécharger l’article

AMITIÉ

Regards

Il ne faut pas négliger l'irréalité, le fantasmé ou l'idée. Au théâtre comme ailleurs. Mais il ne faut pas non plus oublier d'en rire, surtout sur une scène de théâtre.

Pablo Pillaud-Vivien

Télécharger l’article

Biennale #5 amitié extraits

Infos pratiques

DIMANCHE 31 MAI [20h]
CENTRE HOSPITALIER VALVERT

TARIFS / RESERVATION
15€ / 8/ 5€ [durée 1h30]
06 14 13 07 49 • theatrelacite.com

S’Y RENDRE
78, Boulevard des Libérateurs
13011 Marseille

 

EN COREALISATION AVEC LE CENTRE HOSPITALIER VALVERT

Vidéo

Facebooktwittergoogle_plusmail