L’école du futur

Rêveries

CREA_extrait montage

© Florence Lloret

Un grand chantier d’expression, de réflexion et de création sur l’école et plus largement la question éducative associant adolescents, personnels enseignant, parents, artistes, dont la finalité est la conception partagée d’une exposition.

« L’école est en difficulté et peine à s’inventer un futur désirable. Je ne parle pas seulement des difficultés qu’elle rencontre en matière d’intégration, de démocratisation ou de réussite scolaire, mais plus largement de la question de l’éducation de nos enfants et des adultes que nous les accompagnons à devenir. Cette question est non seulement centrale, mais elle est aussi l’affaire de tous. Elle conditionne le développement de notre société et l’avenir que nous nous créerons.

La singularité du projet (eu égard aux nombreuses études, récits, essais qui existent sur l’école) réside dans le choix d’accéder de manière sensible à l’expérience qu’en font aujourd’hui aussi bien les adolescents que leurs professeurs, et d’ouvrir avec eux, au plus près d’eux, d’autres perspectives.
Il m’a semblé important que ce projet soit développé au sein d’établissements scolaires publics. Il existe de nombreuses tentatives de classes ou écoles
alternatives qui ont développé des méthodologies, fait émerger des questionnements, qui rejoindront sans doute certains des nôtres.
Ces expériences irriguent l’école publique, mais de manière très partielle. Et ce n’est pas ce projet que de penser une alternative de plus, mais bien de composer avec l’existant, dans le quotidien de la plupart des élèves et enseignants. Nous travaillons donc avec des jeunes de 15 à 16 ans scolarisés en lycée professionnel et en lycée d’enseignement général qui ont tous vécu les années collège et la première orientation qui conclue cette phase de leur scolarité, ainsi que les équipes éducatives de ces établissements.

Deux grands axes régissent la conception de cette exposition : une enquête documentaire sur l’école aujourd’hui à partir d’entretiens approfondis avec les élèves, les enseignants et trois directeurs d’établissements et une échappée vers la fiction qui fera de l’école le théâtre même de nos rêveries, les inscrivant ainsi dans un possible ». » -Florence Lloret

Ce projet d’exposition est conduit par Florence Lloret. Cinéaste et co-directrice artistique du Théâtre La Cité, elle est l’auteure de « A l’abri de la forêt », livre-film sur deux expériences de création en milieu scolaire. Elle poursuit depuis plusieurs années une réflexion sur la place de la création dans l’école et a dirigé la production de différentes expériences de création menées dans des établissements scolaires de Marseille par le Théâtre La Cité.

Artistes associés : Julie Villeneuve, auteur et metteur en scène – Laure Sabine Bampi, architecte et chercheuse.
Collaborations pour la réalisation de l’exposition : Mariusz Grygielewicz, scénographe – François Marcziniak, graphiste.

Démarrage : octobre 2018

En partenariat avec le Lycée professionnel Ampère (Marseille 10ème) et le Lycée Victor Hugo (Marseille 3ème).

Facebooktwittergoogle_plusmail