The Bucharest project

lauréat de l'appel à projet Le réel enjeu #2


2018-2019

Avec le partenariat de l’Université de Birmingham, ‘Bucharest’ suit la ligne de théâtre documentaire mis en place avec la trilogie femme-histoire-identité. La pièce fera sa première en 2019, coïncidant avec le 30 anniversaire de la chute du mur de Berlin et la fin du communisme en Europe. En synthèse ‘Bucharest’, cherchera le dialogue entre deux plans: l’expérience de Carmen Francesca Banciu (écrivain qui a vécu pendant la Roumanie de Ceaucescu) et le travail de recherche de la compagnie, qui cette fois-ci, se matérialisera dans un voyage de route de l’équipe de La Conquesta del Pol Sud par l’Europe Centrale.

Dans nos spectacles Il n’y a jamais d’intermédiaires, pas de comédiens, donc, incarnant les émotions et les propos de personnages de fiction. On construit les pièces sur la matière brute qu’est le réel et le vécu de personnes. Ils deviennent ainsi des co-auteurs des pièces, et cette création partagée est essentielle au sein de la compagnie et le point central de notre manière de travailler. Le discours qui se dégage de nos spectacles est toujours le fruit d’un dialogue approfondi.
Nous vivons entourés de fiction, sans doute plus que l’on ne le croît pas. Nos sources d’information, à l’ère du numérique, se limitent à ce que nous observons à travers d’un écran. Nous croyons que le théâtre peut offrir un espace de réalité plus large et plus profond, où le réel fait irruption sur la scène, que ce soit par les témoignages ou par le matériel documentaire cueilli lors de nos voyages.
Le voyage constitue un trait essentiel et original de La Conquesta del Pol Sud. À travers le voyage, on rentre en contacte avec le monde et la culture du personnage/témoin et on se met en jeu, on se confronte à d’autres perspectives, on se bâtit une expérience et une vision propres afin d’enrichir le dialogue.
On pense notre travail de théâtre documentaire comme une forme de connaissance qui réunit, sur un seul espace, raison et émotion.

La Conquesta del Pol Sud est une compagnie de théâtre créé en 2009 par Carles Fernández Giua (metteur en scène) et Eugenio Szwarcer (scénographe). Dans nos débuts, on s’est concentré sur une dramaturgie contemporaine qui met l’accent sur des questions d’actualité (le
chômage, l’idée d’une démocratie réelle, la désobéissance civile, l’Alzheimer…) qui impliquent un défi pour leur recherche sur le langage scénique. Entre 2008 et 2011, s’ouvre à nous la possibilité de travailler sur des textes réunissant un fort contenu social et le besoin de chercher de nouvelles formes scéniques. On commence alors à travailler avec le réel comme matière première de la création théâtrale, ainsi qu’au documentaire comme espace d’équilibre entre l’émotion et le débat.
Nos spectacles, qui combinent sur scène des témoignages réels et des enquêtes journalistiques, questionnent en permanence le rapport entre l’individu et le collectif. En partant du contraste de l’expérience individuelle à des événements historiques qui concernent le collectif, on cherche à
créer des ponts, des points de contact.
Depuis sa formation, La Conquesta del Pol Sud a produit treize spectacles théâtrales mais c’est avec la trilogie femme-histoire-identité que la compagnie commence à travailler sur la ligne de théâtre documentaire décrite précédemment, devenant la compagnie de référence en Catalogne,
aussi bien dans le terrain du théâtre documentaire que dans l’usage et l’intégration de nouvelles technologies au sein des spectacles.

Facebooktwittergoogle_plusmail