Sidérer, considérer

rencontre avec l'auteure Marielle Macé

BD – Marielle Macé

La librairie Histoire de l’Oeil invite Marielle Macé, auteure de Sidérer, considérer / Migrants en France (2017).
Que faire du mélange de colère et de mélancolie que suscite en nous le traitement réservé aux migrants, cette humanité précarisée, avec tout ce qu’il peut avoir de paralysant, de sidérant ? S’appuyant sur diverses expériences et sur une analyse nourrie de ses lectures, Marielle Macé tente d’opérer un retournement. Elle oppose à la sidération la considération, qui n’exclut pas la compassion, ni la lutte. Tout en approfondissant le sens de ce mot, elle nous invite à risquer d’autres formes d’écriture politique de l’hospitalité.

Que faire du mélange de colère et de mélancolie que suscite en nous le traitement réservé aux migrants, cette humanité précarisée, avec tout ce qu’il peut avoir de paralysant, de sidérant ?
S’appuyant sur diverses expériences et sur une analyse nourrie de ses lectures, Marielle Macé tente d’opérer un retournement. Elle oppose à la sidération la considération, qui n’exclut pas la compassion, ni la lutte. Tout en approfondissant le sens de ce mot, elle nous invite à risquer d’autres formes d’écriture politique de l’hospitalité.

Marielle Macé est née en 1973. Ses livres prennent la littérature pour alliée dans la compréhension de la vie commune. Ils font des manières d’être et de façon de faire l’arène même de nos disputes et de nos engagements.

Marielle Macé est spécialiste de littérature française. Normalienne, agrégée, docteur (Paris-IV, 2002), habilitée à diriger des recherches (EHESS, 2011), elle enseigne la littérature à l’EHESS, et comme professeur invité à New York University.

Sa recherche a porté successivement sur le genre de l’essai, sur la mémoire littéraire et les recours à la littérature, et sur un renouveau de la pensée du « style », élargie du domaine de l’art à la qualification de la vie et de ses formes, et aux valeurs qui s’y affrontent.

Ses livres et ses interventions prennent la littérature pour alliée dans une compréhension et une critique des formes de la vie. Elle est en particulier l’auteur de :

–   Sidérer, considérer. Migrants en France 2017 (Verdier, 2017)

–   Styles. Une critique de nos formes de vie (Gallimard, 2016)

–  Façons de lire, manières d’être (Gallimard, 2011) (traduit en Italien, Chinois, Roumain; traduction partielle en Anglais)

–   Le Temps de l’essai (Belin, 2006),

–   Le Genre littéraire (Garnier-Flammarion, 2004, réédition, 2012).

Elle a aussi dirigé une dizaine de volumes, consacrés notamment à Baudelaire (« Baudelaire hors de lui« , Littérature, 2015), à Barthes, à la construction de l’histoire littéraire au XXe siècle, aux théories de la fiction, des genres et de la lecture.

Elle est membre du comité de la revue Critique, où elle a notamment coordonné un numéro spécial, « Du style ! » (2010), un ensemble « Edward Said » (2013), un dossier consacré aux « Ingouvernables » (2014), un numéro intitulé « Patrick Boucheron, l’histoire, l’écriture » (2015), un dossier « Musique, violence et politique » (2016), et un numéro spécial « Nous« , en 2017.

Coïncidence exorbitante

le 12/05/2018
Zibeline no118

Le texte de Marielle Macé, tout en tact, en précision et en finesse, regorge de nombreuses autres références empreintes de clairvoyance et d'humanité. La rencontre avec l'auteure, en présence de l'association SOS MEDITERRANEE, est ainsi lumineuse et vive.

Marion Cordier

Télécharger l’article

Infos pratiques

le 5 avril 2018
à la librairie HISTOIRE DE L’ŒIL
entrée libre dans la limite des places disponibles

♦ EN SOUTIEN À S.O.S. MEDITERRANEE

Facebooktwittergoogle_plusmail