• Accueil
  • Qui sommes-nous ?
  • Artistes fondateurs
IMG_MichelFlo2016

Artistes fondateurs

Michel André est né à Mons en Belgique en 1966. Comédien et metteur en scène, il s’est formé à l’école du Théâtre National de Strasbourg . Il fonde la compagnie de la Cité en 1994, puis suit une formation de cinéma documentaire et oriente son théâtre vers une écriture de plateau en prise avec la vie de ceux qu’il convie à partager la création de ses spectacles.

Florence Lloret est née à Toulouse en 1968. Cinéaste, elle réalise plusieurs films documentaires. Parallèlement, elle collabore aux créations de la compagnie de la Cité et explore la présence de l’image sur le plateau de théâtre.

Tous deux s’installent à Marseille en 1998. La compagnie de la Cité est d’abord basée dans le quartier du Panier. De 2002 à 2004, la compagnie est en résidence au Théâtre du Merlan, scène nationale installée dans les quartiers Nord. Michel André met en scène avec des habitants de Marseille Le chemin des possibles et En ces temps incertains, à partir d’une commande d’écriture à l’auteur australien Daniel Keene.

Ils ouvrent le Théâtre La Cité en 2005. Ils poursuivent leur démarche vers un théâtre que l’on pourrait qualifier de documentaire avec la création des spectacles Rue des MuguetsNous ne nous étions jamais rencontrés, Jusqu’ici tout va bien, L’alphabet des oubliés. Le terme d’écritures du réel fait son apparition, plus ouvert et fidèle que celui de théâtre documentaire, à ce qui se joue sur le plateau dans leurs créations. Leurs spectacles échappent au témoignage pour mettre en jeu le processus de recherche et d’enquête en lui-même. Les rencontres et les relations que les différents projets font naître, l’expérience qui se vit, sont au cœur de l’écriture et de la dramaturgie.

Ils invitent d’autres artistes, de toutes disciplines, intéressés par ces écritures, à collaborer au projet du Théâtre La Cité, et ouvrent largement le champ de la création aux habitants de la ville en créant les Ateliers de La Cité. Régulièrement, des philosophes, des chercheurs, sont invités au théâtre. Une articulation art et société s’expérimente et se réfléchit.

En 2012 a lieu la première Biennale des écritures du réel. Le Théâtre La Cité y présente ses différentes créations et, en lien avec ses différents partenaires, ouvre la programmation à d’autres artistes, vivant sur d’autres territoires.