Polyphonie martégale

le 19/06/2008
Zibeline no9

L'Amour fou, un vrai beau spectacle populaire. Pour rappeler la vocation première, politique, du théâtre : un lieu où résonne le choeur de la Cité.

Fred Robert

Télécharger l’article

Exquise esquisse

le 24/04/2008
Zibeline no7

Parce qu'il croit dur comme fer que 'le théâtre n'est pas une marchandise', parce qu'il s'insurge contre le formatage imposé à la création, Michel André, lorsqu'il se lance dans l'élaboration d'un spectacle, prend le temps.

Fred Robert

Télécharger l’article

Mots d’ados

le 09/04/2008
Marseille L'Hebdo

Allons-y carrément : 'l'esquisse', intitulée Nous ne nous étions jamais rencontrés, et présentée à La Cité, aurait mérité trois étoiles si elle s'était arrêtée à la première rupture, soit au bout d'une heure...

Valérie Simonet

Télécharger l’article

Paroles d’adolescents

le 26/03/2008
Marseille L'Hebdo

La compagnie de la Cité poursuit son exploration du réel

Valérie Simonet

Télécharger l’article

Bienvenue à la Maison

le 20/03/2008
Zibeline no6

Au 54 de la rue Edmond Rostand, à Marseille, Michel André codirige depuis 2005 La Cité Maison de théâtre avec Florence Lloret, réalisatrice de films documentaires. Le metteur en scène nous parle de ce lieu qui vise à inscrire le théâtre dans la cité, et de son travail en cours autour de l'adolescence et des jeunes à Marseille.

Fred Robert

Télécharger l’article

Le buveur de mots

le 14/03/2007
Marseille L'Hebdo

Comédien et metteur en scène belge de 40 ans, il milite pour que le théâtre redevienne l'affaire des 'gens'. La Cité, c'est le nom qu'il a donné à sa maison de théâtre de Castellane.

Valérie Simonet

Télécharger l’article

Liens du coeur

le 12/03/2007
La Marseillaise

Du 13 au 24 mars, La Minoterie et la Maison de théâtre La Cité s'associent pour traiter, en deux 'Actes', du thème de la famille. Rendez-vous à la Joliette puis rue Edmond Rostand.

Cédric Coppola

Télécharger l’article

L’exil, par Mons et par mots

le 25/10/2005
Le soir (Bruxelles)

Ce portrait sans fard d'une famille ordinaire réussit à faire naître des émotions inédites, pour mettre de côté le théâtre comme on a l'habitude de le voir.

Catherine Makereel

Télécharger l’article