• Accueil
  • Plan de Situation Consolat-Mirabeau

Plan de Situation Consolat-Mirabeau

livre-film de Till Roeskens

IMG_till2
Cet ouvrage est le script de la performance créé par Till Roeskens depuis ses errances et rencontres dans le quartier Consolat-Mirabeau à Marseille dans le cadre du projet Chemin faisant Marseille. Il est complété par des contributions d'habitants du quartier, ainsi que de Lucienne Brun (historienne), Christine Breton (conservateur du patrimoine), Clément Tarentini (anthropologue) et d'un texte de Dorothée Volut. Une captation de la performance donnée en différents lieux du quartier à l'issue de la résidence de Till accompagne le livre.  

Extrait

« Un jour, je suis sorti de chez moi et j’ai roulé vers le nord de la ville, sous la passerelle de l’autoroute, le long du port autonome, le long des rails d’une gare de triage, le long de trottoirs craquelés, le long de talus aux herbes folles où j’ai croisé un homme qui ramassait des plantes dans un sac plastique. J’ai dépassé les ferrys, les silos, les yachts de luxe en cale sèche. J’ai dépassé les hangars du dernier chantier naval où il était écrit : Ici l’Etat tue l’emploi. J’ai dépassé une colline à la crête rocheuse qui s’avançait vers la mer – et à l’endroit où le paysage s’élargissait de nouveau, j’ai bifurqué. J’ai vu une rue qui montait raide et au bout deux grandes barres d’immeubles plantées à angle droit dans la colline. J’ai vu qu’on m’observait… »
Till Roeskens

Graphisme et mise en page Till Roeskens • Production et édition La Cité • Soutiens de la Caisse des Dépôts et Consignations, du CUCS Marseille 15e, de la Fondation de France, de Marseille Provence 2013, du Conseil Général 13 et de la DRAC PACA dans le cadre du Plan Espoir Banlieues.

 

Les plans de situation
La démarche

Carte la plus détaillée du territoire, un plan de situation focalise le regard sur un petit fragment du monde, pour recenser ce qui en occupe la surface ; mais aussi pour indiquer ce qui à la surface est invisible : frontières, parcelles, propriétés, rapports de pouvoir qui structurent l’espace.
Depuis plusieurs années, je consacre le plus clair de mon temps à une série de projets quasi-documentaires qui allient l’exploration de divers fragments du monde à l’écoute des vies qui les habitent ou les traversent. Aboutissant à des formes variées (conférence-diaporama, livre, film, exposition), ces plans de situation tentent de dessiner des géographies subjectives via la parole des autres.
Les étapes de cette quête se font au gré des occasions et sans grande cohérence d’ensemble. J’avance à tâtons et ne sais pas toujours très bien où je veux en venir.
Nos tentatives d’habiter le monde, de nous y situer, d’y chercher un chemin… la joie de s’orienter comme celle de se perdre : voilà quelques-uns des motifs qui sous-tendent ma recherche.

Collection Les Écritures du Réel #3

Cet ouvrage est épuisé.

Facebooktwittergoogle_plusmail