• Accueil
  • Ne laisse personne te voler les mots

Ne laisse personne te voler les mots

un spectacle de théâtre adressé à la jeunesse


novembre 2017

CREA-ne laisse personne-20190502-WA0008

NE LAISSE PERSONNE TE VOLER LES MOTS © Sigrun Sauerzapfe

« Faute d’Histoire, on se raconte des histoires et ça finit par faire des histoires » –Rachid Benzine

Cette création s’appuie sur l’histoire personnelle de l’acteur Selman Reda et le voyage intellectuel qu’il entreprît, après avoir été chassé de sa maison à 16 ans par un père devenu violent et rigide dans sa pratique religieuse. Le spectacle fait de la rencontre entre l’acteur (avec ses questions, ses doutes) et les recherches de l’islamologue Rachid Benzine, l’assise essentielle à ce travail.

« Jeune musulman ayant grandi en France dans les années 80, j’ai été subitement confronté dans mon adolescence à de nouvelles règles religieuses prescrites par mon père. N’en supportant plus le caractère parfois violent, et désireux d’en comprendre l’origine, je suis parti dans une recherche autodidacte à travers des études et des récits. J’ai croisé sur ma route, un homme, Rachid Benzine, islamologue, qui étudie l’émergence du Coran dans la société du 7ème siècle et qui s’est engagé dans la transmission de cette histoire auprès des jeunes.
A travers notre conversation et les apports des sciences sociales, de l’histoire et de l’anthropologie, j’ai pris conscience des mythes sur les origines de l’islam avec lesquels beaucoup de musulmans vivent. Les textes sacrés de l’islam, relus aujourd’hui, produisent en effet de nouvelles compréhensions, inédites dans l’histoire des croyants. Avec ce spectacle, je souhaite rendre compte de ce voyage. » -Selman Reda

Ce spectacle, qui s’adresse avant tout à la jeunesse, part de l’histoire vécue de Selman Reda et nous conduit jusque dans le désert d’Arabie occidentale il y a de cela quinze siècles.

« Un spectacle d’utilité publique »
Guilhem Bernard, enseignant au collège Germaine Tillion – février 2018

« Trois ans après les attentats de Paris, la religion musulmane fait son entrée au théâtre, avec un public bien particulier : des jeunes collégiens et lycéens marseillais. Une initiative qui séduit ces ados et les pousse à s’interroger. »
Edith Bouvier – VSD – mars 2018

« Un à un, il décortique les mots qui envahissent notre quotidien, revient sur leur étymologie et désamorce leur teneur négative … Kafir, habituellement traduit par « infidèle », devient « celui qui ne croit pas aux signes » ou « celui qui recouvre les graines, l’agriculteur ». La charia, « le chemin qui mène à la source ». Quant à la sourate de l’épée, cet extrait du Coran souvent utilisé par l’organisation Etat islamique (EI) pour justifier ses atrocités, Selman Reda, livre en main, en fait une lecture expliquée qui laisse les adolescents bouche bée. Souligné, le paradoxe d’une traduction erronée devient évident. »
Gilles Rof – Le Monde – mars 2018

Ecriture Selman Reda avec la collaboration de Rachid Benzine
Mise en scène Michel André
Jeu Selman Reda et Djamila Lebdiri (musicienne / Oud)
Scénographie Mariusz Grygielewicz
Vidéos Florence Lloret
Costumes Aude Amedeo
Livret pédagogique Sandrine Delrieu
Médiatrices débat Soukaïna Sentissi ou Cécile Mininno
Création lumière Guillaume Parmentelas et Séverine Monnet
Production – Diffusion Théâtre La Cité
Soutiens financiers Fonds du 11 Janvier, Fonds Interministériel de Prévention de la Délinquance et de la Radicalisation, Préfecture des Bouches du Rhône, Région Sud, Conseil Départemental des Bouches du Rhône.
Remerciements à la Scène nationale de Sète et aux professeurs et élèves des lycées Colbert (Marseille 7e), Frédéric Mistral (Marseille 8e) et les Eucalyptus (Nice) pour l’accueil en résidences de création.

Le Théâtre La Cité est soutenu par La Ville de Marseille (culture), le Conseil Départemental des Bouches du Rhône (culture), la Région PACA (culture) et la DRAC PACA (politique de la ville et éducation artistique et culturelle).

Le spectacle Ne laisse personne te voler les mots a été créé après plusieurs résidences au sein d’établissements scolaires et de théâtres. Une version allégée du spectacle a été conçue pour être diffusée dans les établissements scolaires, une classe, un amphithéâtre, un centre social…. La représentation est suivie d’un échange avec les jeunes, les professionnels, parents, public.

DISPONIBLE EN TOURNEE
A partir de 13-14 ans (classes de 4e).
Durée : 1h suivie d’un échange avec la salle.
Spectacle inscrit au dispositif Saison 13 en 2019-2020.
La fiche technique pour l’accueil du spectacle est téléchargeable dans les documents associés (en haut à droite), soit dans sa version pour les théâtres, soit dans sa version allégée.

EN AMONT
Des ateliers préparatoires peuvent être organisés avec l’équipe accueillant le spectacle.
Un livret pédagogique, écrit par Sandrine Delrieu, est disponible sur demande. Il synthétise l’état d’esprit des connaissances diffusées dans le spectacle et propose ressources complémentaires et bibliographie.

 

Islam : des voix des quartiers montent sur les planches

le 23/06/2019
Le Monde

Ils sont auteurs, metteurs en scène, comédiens et ont décidé de faire de la pédagogie. Grâce au théâtre et au débat, ils sensibilisent et écoutent des jeunes pour prévenir la radicalisation. Des représentations appréciées par des professeurs souvent désemparés.

Louise Couvelaire - Cécile Chambraud

Télécharger l’article

Le Théâtre La Cité plonge au coeur du Coran

le 28/11/2017
La Provence

Avec Ne laisse personne te voler les mots, une création principalement dédiée à la jeunesse, le Théâtre La Cité propose de s'immerger dans le livre sacré des musulmans, et invite le public à un voyage, aller-retour entre hier et aujourd'hui.

Gwenola Gabellec

Télécharger l’article

Ne laisse personne te voler les mots

le 11/11/2017
Zibeline no112

Dans le cadre de son projet "Jeunes à vif", La Cité interroge les origines de l'Islam en compagnie du chercheur Rachid Benzine dans une démarche historique et critique du fait religieux.

Télécharger l’article

Que faire avec le Coran ?

le 09/12/2017
Zibeline no113

Un spectacle pédagogique et vivant, qui sait éviter l'écueil du didactisme et devrait susciter les questions des adolescents.

Fred Robert

Télécharger l’article

Le temps de parole

le 13/12/2017
Ventilo

Au confluent de l'autobiographie du comédien Selman Reda et des connaissances historiques de l'islamologue Rachid Benzine,  le Théâtre La Cité propose un regard anthropologique sur le Coran.

Suzanne Micha

Télécharger l’article

Selman Reda, héros d’un one-man-show pédagogique sur le Coran

le 06/02/2018
La Provence

Il raconte sur scène, pour les jeunes, son voyage personnel dans les textes sacrés de l'Islam.

Gwenola Gabellec

Télécharger l’article

Bien interpréter le Coran

le 14/02/2018
20mns

Tout au long de la pièce, Selman Reda prend appui sur le travail scientifique de l'islamologue Rachid Benzine. C'est même lui qui ouvre le spectacle, rappelant que le Coran a d'abord été transmis par la voie orale, avant que, des années plus tard, cela devienne un texte.

Mathilde Ceilles

Télécharger l’article

Le Coran expliqué aux adolescents

le 01/03/2018
Le Monde

Le spectacle de Selman Reda, joué début février dans un collège marseillais, remonte aux prémices du livre sacré.

Gilles Rof

Télécharger l’article

Le Coran sur les planches

le 03/04/2018
La Croix

Acteur marseillais d'origine marocaine, Selman Reda porte un spectacle à destination des adolescents, qui mêle son histoire personnelle et sa quête raisonnée de la parole divine.

Coralie Bonnefoy

Télécharger l’article

Des trajectoires très humaines

le 11/01/2019
Zibeline no17

Des récits de vie singuliers dessinent des Trajectoires au Forum Jacques Prévert à Carros.

Dominique Marçon

Télécharger l’article

Dossier artistique « Ne laisse personne te voler les mots »

Un spectacle de théâtre de SELMAN REDA et MICHEL ANDRE adressé à la jeunesse.

Fiche technique « Ne laisse personne te voler les mots » théâtres

Fiche technique du spectacle pour les théâtres.  

Fiche technique « Ne laisse personne te voler les mots » autonome

Fiche technique autonome.

Ne laisse personne te voler les mots

Date Lieu
3 juillet 2019 Etablissement Pénitentiaire pour Mineurs [La Valentine - Marseille 11e]
7 juin 2019 Collège Louis Lumière [Oyonnax (01) - 2 représ à 10h et 14h]
6 juin 2019 Collège Joliot Curie [Bron (69) - 2 représ à 10h et à 14h]
3 mai 2019 EREA Philibert Commerson [Bourg-en-Bresse (01) - 2 représ]
2 mai 2019 Lycée des Métiers René Cassin [Rive-de-Gier (42) - 2 représ]
30 avril 2019 Lycée Emile Bejuit [Bron (69) - 2 représ]
29 avril 2019 Lycée Tony Garnier [Bron (69) - 2 représ]
25 avril 2019 Lycée professionnel La Viste [Marseille 15e - 2 représ]
23 avril 2019 Théâtre La Cité [accueil Collège Coin Joli Sévigné - Marseille 10e - 2 représ]
17 avril 2019 PJJ Hérault - MPT Louis Feuillade [Montpellier (34) - 2 représ]
12 avril 2019 Collège Albert Thomas [Roanne (42) - 2 représ]
11 avril 2019 Collège Maurice Utrillo [Limas (69) - 2 représ]
9 avril 2019 Collège Georges Charpak [Gex (01) - 2 représ]
8 avril 2019 Lycée Professionnel Marie-Curie [Villeurbanne (69) - 2 représ]
3 avril 2019 Lycée Denis Diderot [Marseille 13e - 2 représentations]
22 mars 2019 Lycée La Coudoulière [Six-Fours-les-Plages - 2 représ]
21 mars 2019 Lycée Jean Perrin [Marseille 10e - 2 représentations]
12 mars 2019 Théâtre La Cité [accueil collège Jacques Prévert - Marseille 13e]
8 février 2019 Théâtre La Cité [accueil collège Versailles - Marseille 3e]
7 février 2019 Collège Henri Wallon [Marseille 14e]
5 février 2019 Théâtre La Cité [accueil collège Jacques Prévert - Marseille 13e]
4 février 2019 Théâtre La Cité [accueil collège Edgar Quinet - Marseille 3e]
1er février 2019 Lycée Guillaume Apollinaire [Nice - 2 représentations]
31 janvier 2019 Lycée professionnel Vauban [Nice - 2 représentations]
30 janvier 2019 Lycée les Eucalyptus [Nice - 2 représentations]
29 janvier 2019 Théâtre Francis Gag [Nice - collège Maurice Jaubert - 2 représ]
25 janvier 2019 Collège Jules Romain [Nice - 2 représentations]
23 janvier 2019 Forum Jacques Prévert [Carros (06) - tous publics]
22 et 23 janvier 2019 Forum Jacques Prévert [accueil collèges Carros - 22 et 23 janvier]
20 décembre 2018 Lycée Beaussier [La Seyne-sur-Mer (83) - 2 représ]
18 décembre 2018 Lycée La Coudoulière [Six-Fours-les-Plages (83) - 2 représentations]
11 décembre 2018 Lycée de l'Empéri [Salon-de-Provence (13) - 2 représ]
30 novembre 2018 Théâtre La Cité [accueil lycée Denis Diderot - Marseille 13e - 2 repres]
29 novembre 2018 Théâtre La Cité [accueil collège Edgar Quinet - Marseille 3e - 2 représ]
28 novembre 2018 Théâtre La Cité [accueil lycée Le Chatelier - Marseille 3e - 2 représ]
27 novembre 2018 Théâtre La Cité [accueil collège Belle de Mai - Marseille 3e - 2 représ]
22 novembre 2018 Lycée St Exupéry [Marseille 15e - 2 représentations]
21 novembre 2018 Lycée Saint Charles [Marseille 1er - 2 représentations]
16 novembre 2018 Lycée Montgrand [Marseille 6e - 2 représentations]
9 novembre 2018 Cité scolaire Mistral [Avignon (84) - 2 représentations]
8 novembre 2018 Lycée Maria Casarès [Avignon (84) - 2 représentations]
6 novembre 2018 Collège Gauthier [Cavaillon (84) - 2 représentations]
19 octobre 2018 Lycée professionnel La Floride [Marseille 14e - 2 représ]
18 octobre 2018 Théâtre La Cité [accueil collège privé St-Charles Boyer - Marseille 3e - 2 représ]
16 octobre 2018 Théâtre La Cité [accueil Centre Educatif Fermé Les Cèdres - Marseille 9e]
15 octobre 2018 Théâtre La Cité [accueil lycée Victor Hugo - Marseille 3e - 2 représ]
28 sept 2018 Lycée Jean Perrin [Marseille 10e - 2 représentations]
5 juillet 2018 Centre scolaire Etablissement Pénitentiaire pour Mineurs [La Valentine - Marseille 11e]
4-5-6 avril 2018 Théâtre Joliette-Salle Lenche [Biennale des écritures du réel #4]

Ne laisse personne te voler les mots (teaser)

Ne laisse personne te voler les mots (FR3 Marseille du 7/2/18)

Ne laisse personne te voler les mots (FR3 Marseille 14/12/17)

Depuis sa création fin 2017, le spectacle est en tournée dans les collèges et lycées des régions Sud, Occitanie, Auvergne-Rhône-Alpes et Ile-de-France, avec le soutien du Fonds Interministériel de Prévention de la Délinquance et de la Radicalisation.

Facebooktwittergoogle_plusmail