Nadège Prugnard

écrivain, metteure en scène et comédienne

B5 ARTISTE NADEGE PRUGNARD

© Alex Nollet

Autrice, comédienne et metteuse en scène, Nadège Prugnard dirige la compagnie Magma Performing théâtre depuis 1999. Poétesse de la scène, elle écrit pour le théâtre, les arts de la rue, la performance et la scène rock, mêlant écriture de terrain et du dire musical. Elle a travaillé comme artiste associée au théâtre d’Aurillac-Scène conventionnée de 2008 à 2014 et est actuellement artiste associée au centre dramatique national de Montluçon. Elle a collaboré entre autres avec Eugène Durif, Pierre Meunier, Éric Lareine, Koffi Kwahulé, les compagnies Kumulus et Générik Vapeur, Catherine Boskowitz et vient d’écrire No Border, une commande de Guy Alloucherie, pour laquelle elle a été en résidence à La Chartreuse et qu’elle a lue dans le cadre des rencontres d’été 2017. Les éditions Al Dante ont publié M.A.M.A.E et autres textes en 2017. Elle a reçu le prix SACD 2018 Arts de la rue.

La compagnie Magma Performing Théâtre développe un théâtre qui se veut « critique de son temps », mettant en couple et en crise les mots et les maux du monde d’aujourd’hui. un théâtre qui prend à bras le corps l’actualité, une immersion dans les secousses sociales et les problématiques politiques, philosophiques et existentielles de l’homme d’aujourd’hui.

Nadège Prugnard est une auteure indispensable, l’une de celles qui va mettre en évidence les questions primordiales que nous n’osons pas aborder, celle qui va mettre à bas la fatalité qui rend insurmontable l’évolution sociétale pour beaucoup d’entre nous, qui donne la parole à ceux qui sont repoussés vers la marge de la société. Elle œuvre pour la noblesse d’un théâtre tout terrain où le propos importe plus que l’esthétique et les codes du binôme salle/plateau. C’est une artiste qui s’interroge sur le monde d’aujourd’hui, qui s’inquiète de ce qui s’y déroule, et qui essaie par le geste artistique, par l’écriture et la performance de le secouer. Elle est persuadée que l’art a un rôle à tenir en questionnant, en remuant les consciences, en créant du lien.

L’actualité de Nadège Prugnard dans cette 5e Biennale tourne autour de deux œuvres. Son solo Alcool, un petit coin de paradis… qui sera présenté au Théâtre Joliette le samedi 21 mars. Et la lecture de Fado dans les veines au Théâtre La Cité le samedi 28 mars.

Nadège Prugnard démonte la jungle avec les mots

le 15/02/2018
Le Monde

De fil en aiguille, une idée leur vient: Nadège va passer du temps à Calais auprès des migrants; puis ensemble ils créeront une pièce. Une résidence d'écriture dans la "jungle", en quelque sorte.  

Clarisse Fabre

Télécharger l’article

Infos pratiques

Alcool, un petit coin de paradis
au Théâtre Joliette
le samedi 21 mars à 17h

 

Fado dans les veines
au Théâtre La Cité
le samedi 28 mars à 16h

 

Rencontres des Écritures du Réel
au Théâtre La Cité
le dimanche 29 mars 2020 à 11h

 

Facebooktwittergoogle_plusmail