• Accueil
  • Matières à penser face aux phénomènes de radicalisation

Matières à penser face aux phénomènes de radicalisation

formation pour les enseignants de collèges/lycées


1er semestre 2017

SONY DSC

Cette formation d’une journée a été conçue par Sandrine Delrieu, Clotilde O’Deyé et Florence Lardillon (Anthropos-Cultures Associées) pour des interventions dans l’éducation nationale au 1er semestre 2017 (Réseau Éducation Prioritaire de l’académie Aix-Marseille).

CONTEXTE ET APPROCHE

La radicalisation est un phénomène complexe, sujet à controverses, très médiatisée, surinvestie d’émotions et de craintes, et peu encadrée par une démarche théorique qui fasse le lien entre une approche intellectuelle (analyses) et sensible (récits d’expériences).

Au sein de ce module, Il s’agit donc à la fois de clarifier certaines données (définitions, chiffres, données existantes sur les personnes concernées), de puiser dans l’interdisciplinaire (histoire, psychologie, théologie, sociologie…) et d’enrichir les regards en prenant appui sur des récits de personnes qui traversent et pensent ces questions.

Sur le plan pédagogique, ce module combine des films vidéo conçus pour cette formation et une animation des échanges avec une méthode interactive entre les participants et les formateurs, afin que chacun puisse s’approprier les contenus proposés à partir de ses propres constats et questionnements sur le terrain.

En effet, il s’agit pour les participants d’être en mesure d’opérer un changement de regard et d’élaborer de nouvelles stratégies dans les pratiques d’enseignement, dans l’écoute et les dialogues avec les jeunes et en découvrant des ressources issues de créations artistiques.

 

UN PARTENARIAT ENTRE SCIENCES SOCIALES ET APPROCHE ARTISTIQUE

Le Théâtre La Cité et Anthropos-Cultures Associées ont été engagés dans une démarche commune au sein du projet « Jeunes à vif, Jeunes en devenir » qui associe la création d’un spectacle « Ne laisse personne te voler les mots », une série de conférences-rencontres et le groupe de réflexion « Face aux jeunes à vif ». 

Anthropos – Cultures Associées (ACA) est spécialisé sur les questions de vivre-ensemble et d’interculturalité, et a pour bout d’enrichir les savoirs, à la fois des habitants et des professionnels. Au cours de ces deux dernières années, ACA a mené plusieurs actions sur le thème de la prévention des radicalisations, à la fois en direction des jeunes, des parents et des professionnels (éducation nationale, social, prévention spécialisée). Cela lui a permis de développer une approche solide sur le plan théorique mais aussi très ancrée dans les réalités de terrain des acteurs des Bouches-du-Rhône.

Le Théâtre La Cité développe depuis 15 ans à Marseille un état d’esprit : partager la création entre habitants et artistes et développer « les écritures du réel », des écritures de la société d’aujourd’hui, à partir de ceux qui la vive et la mette en récit. Son Pôle Jeunesse développe des actions artistiques sur les territoires et dans les établissements scolaires. Le Social Lab, laboratoire artistique et social, est un centre de ressources mettant en œuvre des rencontres, formations professionnelles et évènements publics reliant le milieu de l’art, de la recherche, de l’éducation, du social et du soin. Le Théâtre La Cité a initié en 2012 la Biennale des écritures du réel qui durant un mois présente au grand public ses productions et une programmation reliant gestes artistiques et questions de société.

CONTENU DE LA FORMATION
Durée : 1 journée / 7 heures

DATES DE REALISATION
Les modules ont été réalisés dans 9 établissements (collèges et lycées) durant le premier semestre 2017.

Les interventions étaient animées par Clotilde O’Deyé et Florence Lardillon (Anthropos-Cultures Associées) et Sandrine Delrieu (Théâtre La Cité).

Facebooktwittergoogle_plusmail