• Accueil
  • L’écrivain et la conscience de Stig Dagerman

L’écrivain et la conscience de Stig Dagerman

création théâtre de Jeremy Beschon

L’écrivain et la conscience de Stig Dagerman
6ème opus des Emporte Pièces « Au sein du collectif Manifeste Rien, j’ai déjà mis en scène avec Virginie Aimone, 5 opus des Emporte Pièces, 5 adaptations théâtrales d’oeuvres de sciences humaines, pour ne pas dire de critique sociale. Pour ce 6ème opus, nous nous sommes dit que, face à l’imposture de tant d’artistes qui se présentent « engagés » (sans que l’on ne sache ni pourquoi ni pour qui), ou bien « citoyen » (sans que l’on ne sache de quelle cité), nous pouvions faire entendre le texte le plus beau et le plus clair que nous connaissions sur le sujet : celui de la création et de la prise de position entre les oppresseurs et les opprimés dans l’actuel système social. Le conflit, l’espoir et la nausée d’un jeune homme que la comédienne épouse un soir de poésie... » Jérémy Beschon

La représentation est suivie d’un débat en présence de Philippe Geneste, enseignant, chercheur en littérature, syndicaliste (critique du syndicalisme) : « Dagerman ne nous invite pas à découvrir un univers de pensées torturées mais à penser l’univers ».

« Jeune, Dagerman, est un militant convaincu, son idéologie libertaire sous-tend ses premières oeuvres. Mais il y aura progressivement naissance d’un conflit entre sa conscience sociale qui le pousse à l’action et sa conscience artistique. Ne pouvant échapper à la nécessité d’un choix, il parlera plus tard de la véritable catastrophe que représente l’exigence politique manichéenne… La seule défense est de s’en tenir à cette forme aiguë de la solitude qui s’appelle la poésie ».
Georges Ueberschlag

  • Adaptation Virgnie Aimone & Jeremy Beschon
  • Mise en scène Jeremy Beschon
  • Comédienne Virginie Aimone
  • Un opus des Emporte Pièces / Texte aux éditions Agone La Dictature du chagrin & autres écrits amers (1945-1953) / Production collectif Manifeste Rien

Infos pratiques

Une proposition du théâtre de Lenche

samedi 29 mars à 20h30
au Théâtre de Lenche

Facebooktwittergoogle_plusmail