Laurent De Richemond

metteur en scène

IMG_artiste_DeRichemond

Né le 21 Mai 1972.
Après avoir obtenu en 1991 un BAC Théâtre à Montpellier, je me suis inscrit à l’université d’Aix-en-Provence dans la section Arts du Spectacle, où j’ai obtenu en 1993 le DEUST Théâtre.
J’ai alors travaillé régulièrement comme acteur avec différents metteurs en scène sur Marseille et sa région : François-Michel Pesenti, Hubert Colas, Danielle Bré, Agnès del Amo, Laurence Janer…
J’ai aussi contribué à l’émergence de nouvelles compagnies en m’engageant avec des metteurs en scène de ma génération : Franck Dimech, Frédéric Poinceau, Gaëtan Vandeplas, Stéphane Arcas, Christophe Chave, Rodrigue Aquilina…
J’ai travaillé sur différents auteurs : Daumal, Fleisser, Schulz, Cervantès, Manganelli, Colas, Lagarce, Claudel, Savitzkaya, Guibert, Duras, Molière, Tchekhov, Brecht, Bond, Fabre, Orwell, Yourcenar, Dostoïevski, Calléja, Franzobel, Platon, Copi, Zorn, Fassbinder, Vitrac, Delbo, Pasolini…
J’ai aussi travaillé sur des pratiques singulières à l’occasion de rencontres ou de stages : Avec Raffaella Giordano (Danse), Alain Gautré (le Clown et le Bouffon), Sumako Koseki (danse Buto), Youri Progrebnichko (Tchekov), Christophe Galland (Le vers Racinien), Joséphine Deraine (Comédia dell’Arte)…J’ai aussi été amené à diriger des ateliers de pratique artistique (théâtre,danse) avec des publics divers : Enfants, Adolescents, Comédiens en formation, Amateurs, Handicapés mentaux et inadaptés sociaux (C.A.T, I.M.E, Etablissements Spécialisés). Parallèlement à mon trajet d’acteur, dans le cadre de la « Compagnie Soleil Vert », j’ai produit plusieurs montages et adaptations à partir de textes non théâtraux, et j’ai ainsi créé en tant que metteur en scène une bonne dizaine de spectacles (théâtre, danse et performances) et aussi quelques solos…

Je cherche à fabriquer des objets artistiques qui ne puissent jamais perdre leur fonction d’expérience et créer ainsi des écritures théâtrales singulières qui excitent et dérangent un peu le concept tranquille de « représentation »… Un théâtre qui se placerait un peu comme la sciencefiction en littérature : En tant que questionnement, et aussi comme principe actif, outil, éclairage, point de vue, voire comme un virus contaminant peu à peu le champ du réel, constituant un système permettant d’appréhender, de dire le monde…

En collaboration avec le Théâtre La Cité, j’ai réalisé deux « créations partagées » avec un groupe d’acteurs amateurs dans le cadre de la « Biennale des écritures du réel »« Ivresse de la Parole », et « Curiosity »

Infos pratiques

Laurent De Richemond intervient
cette saison dans le cadre d’un
des ateliers du Théâtre La Cité :
L’effet miroir

Facebooktwittergoogle_plusmail