Ce n’est qu’un début

un film de Jean-Pierre Pozzi et Pierre Barougier

Ce n’est qu’un début

CE N'EST QU'UN DEBUT © JP.Pozzi-P.Barougier

– Moi, je dis que la liberté, c’est quand on peut être un petit peu seul, respirer un petit peu et être gentil.
– Pour moi, la liberté, eh ben, c’est quand on sort de prison.
– Eh ben, je suis pas libre quand je fais la poussière des meubles.

Il s’appellent Azouaou, Abderhamène, Louise, Shana, Kyria ou Yanis, ils ont entre 3 ans et 4 ans quand ils commencent à discuter librement et tous ensemble de l’amour, la liberté, l’autorité, la différence, l’intelligence… des sujets normalement abordés dans le système scolaire français en classe de… terminale.

Les caméras de Jean-Pierre Pozzi et Pierre Barougier ont suivi durant deux ans cette expérience originale d’atelier philosophique conduite par l’institutrice Pascaline Dogliani avec ses élèves de l’école d’application Jacques Prévert de Le Mée-sur-Seine, dans une ZEP de Seine-et-Marne.

Infos pratiques

Un geste documentaire proposé par le cinéma L’Alhambra

le mercredi 28 mars à 14h30
cinéma l'Alhambra

Facebooktwittergoogle_plusmail