BARBARE ORGUE

une nouvelle création qui questionne le théâtre à l’école et l’étrangeté dans la langue

CREA_barbare_orgue

© Alain Boeuf

Barbare orgue est le titre d’un texte inspiré d’une résidence de l’auteur-acteur Laurent Colomb au Collège Henri Wallon (Marseille 14ème) où se côtoient de nombreuses communautés linguistiques. Outre le français, toutes les langues dont les enfants sont porteurs ont été convoquées au sein d’un atelier théâtre qu’il a personnellement animé (et a été intégralement filmé) en novembre et décembre 2017, et qui nourrit un projet d’écriture passionnant, témoignant de cette diversité.

Barbare orgue, débute par l’arrivée d’un artiste-intervenant dans un collège des quartiers Nord de Marseille, prétexte à une réflexion sur le théâtre à l’école et l’étrangeté dans la langue. Les exercices d’art dramatique proposés dans ce cadre vont mettre les adolescents en situation de s’interroger sur leur capacités d’expression, stimulant de nombreux échanges sur l’identité et l’éducation. La diversité des langues propre au public de ce collège (arabe, comorien, espagnol, gitan…) se mêle au parler marseillais dans une chronique au discours indirect qui confond peu à peu la voix de l’artiste avec celle d’un jeune francilien, tous deux narrateurs d’une même expérience d’immersion. Une interrogation sur les nouvelles formes de communication écrite (sms et émoji) parcourt la langue en calque sur la pensée des narrateurs, réjouis ou parfois inquiets de leurs néologismes, de leurs néographismes… Une lecture tant verticale, poétique et sonore, qu’horizontale, narrative et linéaire, traverse ce récit d’une journée où co-existent dialogues propres aux adolescents et passages introspectifs sur l’utilité du théâtre à l’école.  

Extrait Barbare Orgue de Laurent Colomb

« Et si ma présence sous ce soleil méditerranéen dans ce bâtiment à l’allure de bagne, avait pour fin de réconcilier la chiourme de 4 ans de zonzon au mieux ! d’avec sa belle assurance ? Et si le théâtre pouvait offrir à l’infant citoyenne, l’aplomb d’une petite-mère du monde ; confiante et curieuse, capable d’espéranto comme d’espoir, libre d’agir seule mais toujours soucieuse du désir des autres ? Et si, et si… J’imagine qu’un tel rendez-vous pour peu qu’il soit régulier, rapprocherait le petit d’homme d’avec le grand tant un univers d’habitus les sépare à entendre ces hurlées qui accueillent tout visiteur qui croise un adulte dans ces couloirs… — JPP de ces taules de Zep grottes d’une réforme. Il est où le bahut de l’Amour ? le collège des p’tits lovers ? Ça fait tiepard d’entendre hurler les profs. Quel loose-la-vie, si c’est pour partir en sucette au taf tous les morninges… »

Présentation de l’auteur

Laurent Colomb est auteur dramatique, acteur, formateur en technique vocale. Il collabore aux programmes de formation de diverses institutions (Conservatoires de Paris, Fondation Royaumont, Théâtre Agora Tokyo, Casa Internazionale di Poezie Genova, Le CENTQUATRE…), souvent associé à un projet de création artistique. Boursier à deux reprises du Centre national du livre, lauréat du programme Institut français/Villa Kujoyama, Société des Auteurs Multimédia, Japan Foundation…, ses recherches portent actuellement sur les formes métissées du français parlé dont Autochtonies publié en 2015 aux éditions de l’Amandier, est le premier opus. Barbare isthme créé à la Biennale 4# des Écritures du Réel et Barbare orgue en sont le prolongement en milieu scolaire.

Il a écrit, joué et publié notamment Zang num num, Akasafaradal, Chicken-troy, Kyotonomatopée, Opéra langue chez Champs Vallon, Aréa, PLS ou Grumeaux, collaborant sur Internet avec diverses revues telles que Remue.net ou L’Autre musique. On trouvera ses essais et articles chez l’Harmattan, CRDP de Grenoble, EUD, éd. Defaut, Revue de l’Orthophoniste, Revue Parole.

Pour en savoir plus : laurentcolomb.fr

Direction de production Florence Lloret
Texte et lecture Laurent Colomb
Images Alain Boeuf
Montage Florence Lloret
Soutiens Fondation de France Enfance – DRAC « appel à projet langue française » – CD 13

Barbare orgue fait suite à une première résidence de Laurent Colomb qui a eu lieu durant la saison 2016-2017 au sein de l’Unité pour élèves allophones arrivants mise en place dans le collège. Cette résidence avait donné lieu à la création de Barbare isthme qui a été présenté à la Friche la Belle de Mai dans le cadre de la Biennale des écritures du réel #4 en mars 2018.

Deux présentations sous forme de lecture émaillée d’extraits vidéo des images tournées pendant l’atelier seront données :
le mardi 13 novembre à 19h
le mercredi 14 novembre à 15h
(durée : 1h30)

au Théâtre La Cité
54 rue Edmond Rostand 6e

Réservation conseillée : resa@theatrelacite.com
Gratuit sur présentation de la carte d’adhérent

Achat carte d’adhérent 2018-19
en ligne ou sur place : 5€

BOUTON_RESERVER_80X20_ROUGE

Facebooktwittergoogle_plusmail